1 859 561 visites 6 visiteurs

Midi Libre; RCO Agde « La Coupe est notre rayon de soleil »

5 décembre 2012 - 08:48

RCO Agde « La Coupe est notre rayon de soleil »

Midi Libre du 05/12/2012
 
"Ce 8e tour de coupe de France est capital pour le club : financièrement et sportivement." ( D.R)

Le week-end dernier, Agde a obtenu le nul 0-0 face chez la réserve de l'OM. Quel est votre sentiment sur cette rencontre ?

Il faut avant tout féliciter les joueurs qui ont montré un état d'esprit irréprochable face à une formation renforcée par deux pros, et qui joue ouvertement la montée en CFA. Dans l'engagement, l'intensité et la solidarité, nous avons retrouvé nos valeurs, celles qui nous avaient fait défaut il y a deux semaines à Sanguin contre l'Étoile sportive pennoise (défaite 2-1). Nous tenons notre match référence.

Quel bilan tirez-vous pour l'instant du début de saison du RCOA ?

Globalement, il est positif, simplement entaché par les deux revers concédés à la maison (face à Aubagne 0-1 et l'Étoile sportive pennoise 1-2, NDLR). On remarque d'ailleurs que l'on est meilleur loin de nos bases, ce qui n'est pas forcément logique. Ensuite, compte tenu de l'effectif réduit et des blessures graves, celles de Sanchez et Lamache, nous pouvons dire que le bilan est satisfaisant. Il ne faut pas oublier que nos objectifs premiers sont de payer les dettes et de se maintenir en CFA 2.

Samedi, vous recevez Chauray (CFA 2), pour le 8e

tour de coupe de France. Quel est l'enjeu de cette rencontre ? Elle est capitale pour le club, que ce soit financièrement, avec les gains attribués à chaque tour passé, ou sportivement, car les formations de l'élite rentrent dans la compétition au prochain tour. Si nous gardons la motivation et l'envie affichées face à Marseille, alors nous avons des chances de passer ce tour. Quand nous regardons en arrière, et que nous analysons notre parcours, nous avons battu Sète, Paulhan et Béziers, preuve que nous ne sommes pas ici par hasard. La coupe de France, c'est le rayon de soleil de notre saison, à nous de faire en sorte qu'il brille le plus longtemps possible. Et il ne faut pas oublier qu'il y a deux ans, Agen nous avait sorti de la compétition au même stade, avant de recevoir le PSG... Pour finir, un mot sur Chauray. Même s'ils sont en difficulté dans leur championnat (12e

sur 14), c'est une équipe qui vendra chèrement sa peau. Ils ne font pas 600 kilomètres pour venir en victime expiatoire. D'ailleurs, ils arrivent à Agde dès vendredi pour préparer au mieux ce 8e tour. A nous de tout donner.

Commentaires